fbpx
fr
Français
fr
Français
Pension indépendant Belgique
Fermer
Téléchargez Accountable gratuitement Une seule app, toute votre comptabilité

Version gratuite disponible Vos factures en 2 clics Vos impôts sous contrôle

Votre pension d’indépendant en Belgique

Mis à jour le
Lu en 5 minutes

La pension pour les indépendants : rien que cette idée-là pourrait vous décourager de devenir indépendant. Et pourtant : vous pouvez avoir une pension digne de ce nom. Mieux encore, en préparant cette pension, vous diminuez vos impôts d’indépendant aujourd’hui.

Simplement et comme toujours pour les indépendants, c’est vous qui êtes aux commandes. C’est à vous de jouer. Nous, nous vous expliquons les règles du jeu, avec des mots normaux et sans chercher à vous vendre une solution – nous ne vendons pas de plan de pension. Nous vous expliquons les règles pour que vous soyez ici aussi le maître du jeu !

Vous pouvez mettre à jour en moins de trois minutes ici ⬇️  ou vous pouvez vous plonger dans le détail dans la suite de l’article

Votre pension d’indépendant en moins de trois minutes

 

 

Première étape : votre pension légale

Oui, les indépendants, comme les employés des sociétés et les fonctionnaires de l’Etat, reçoivent une pension. Et depuis 2003, les gouvernements successifs ont tiré vers le haut la pension des indépendants pour arriver à une pension légale de moins en moins défavorable pour les indépendants.

Concrètement, voici comment votre pension légale est calculée :

Spoiler,
ce sont les mêmes critères qui sont pris en compte pour les indépendants et les salariés.

  • Votre statut : celui d’indépendant
  • Votre âge et la durée de votre carrière, autrement dit le nombre d’années pendant lesquelles vous aurez payé les cotisations sociales qui construisent votre pension légale.A partir de 2030, l’âge de la pension sera de 67 ans.  Aujourd’hui, il est encore à 65 ans.
    D’ici là, vous avez mené une carrière complète si vous avez travaillé 45 années, 45 x 312 jours. Chaque année travaillée permet d’accumuler 1/45e de sa pension légale.
    Si vous travaillez ces 45 années, une carrière complète, vous recevrez
    ⬆️  au maximum 1444,36 euros brut par mois (isolé) ou 1804 euros brut (en ménage) et
    ⬇️. au minimum 1425 euros. Le montant maximum s’applique aux indépendants qui ont gagné le plafond salarial, soit 60.026,75 euros brut + 2,38% (l’augmentation de 2021, les années suivantes verront d’autres augmentations de ce plafond salarial).Pour les montants ci-dessus, maximaux comme minimaux, valent pour 45 ans de carrière. Si vous en avez travaillé 43 ou 32, vous avez droit à 43/45e ou 32/45e des montants indiqués.- Si vous avez travaillé moins de trente ans, vous ne recevez pas cette pension minimale. Heureusement, les années que vous auriez passées à travailler comme salarié ou fonctionnaire comptent dans ces trente années.
    – En prolongeant votre carrière d’un an, vous augmentez proportionnellement votre pension.
  • Votre rémunération, qui a déterminé le montant de vos cotisations: la pension maximale est calculée sur un revenu brut de 60.026,75 euros brut +2,38%. Ce qui est au-delà du plafond n’est pas pris en compte pour la pension.
  • Seul ou en ménage : une personne isolée touche une pension moindre qu’une personne en ménage, aussi appelée « chef de ménage ».

Deuxième étape : les moyens que prévoit l’Etat belge pour que vous complétiez votre pension

La pension des indépendants est devenue un peu moins maigre mais elle ne suffira pas nécessairement à couvrir tous vos besoins l’âge venu. Le gouvernement a donc mis deux moyens à la disposition des indépendants en personne physique pour compléter la pension légale.

  • La PLCI, ou pension complémentaire libre pour indépendants :  vous investissez chaque année entre 100 euros et 8,17% de vos revenus nets plafonnés à 3.302,77 euros. Vous déduisez à 100% ce montant de votre revenu net : vous diminuez donc et vos cotisations sociales et vos impôts. De plus, vous avez la certitude de récupérer le montant investi à la pension. C’est l’investissement le plus sûr possible pour le long-terme et le meilleur niveau déductibilité. Ce qu’il apporte à votre pension n’est pas négligeable, vous pouvez voir une projection dans notre simulateur de pension ici.⚠️.  Si vous cherchez à récupérer votre PLCI plus de cinq ans avant l’âge de la retraite, vous serez imposé à 33% dessus : très mauvais calcul ! Vous devez donc être sûr que vous n’aurez pas besoin de ce capital d’ici là. Notez que vous pouvez utiliser le capital dans votre PLCI comme garantie pour un prêt immobilier.
  • La CPTI, ou convention de pension pour travailleurs indépendants : vous versez la prime de votre choix chaque année, du moment que vous n’arrivez pas à un montant de pension qui dépasserait 80% de vos derniers revenus d’indépendant. C’est compliqué à calculer évidemment : si vous voulez vous faire une idée, vous pouvez consulter le simulateur de la règle de 80% de notre partenaire Easyvest. Ces primes ne sont pas déductibles fiscalement mais vous avez une réduction d’impôt de 30% dessus. Le rendement n’est pas garanti, au contraire de la PLCI. Vous n’avez pas la certitude de récupérer (toutes) vos billes à la sortie mais le rendement potentiel est aussi plus élevé que dans une PLCI.
    En bref : si vous avez déjà une PLCI mais cherchez à optimiser davantage vos finances en vue de la pension, c’est la CPTI qu’il vous faut !
    En fait, l’Etat belge a mis ce système au point relativement récemment, en 2017. Avant, seuls les indépendants en société avaient un système similaire, avec l’EIP.

Troisième étape : ce que vous pouvez faire d’autre pour préparer votre pension

Ce n’est pas tout : vous pouvez encore préparer votre pension et d’autres périodes de moindres revenus par une série d’initiatives.

  • Vous pouvez investir dans de la brique, en achetant votre habitation. Si vous avez un bureau/atelier/studio à la maison, vous déduisez les intérêts de votre emprunt proportionnellement à l’espace occupé pour votre activité indépendante. La même logique s’applique à vos charges.
  • Vous pouvez investir dans des produits financiers : vous pouvez acheter des actions, des ETFs, des crypto-monnaies… Par où commencer ? Nous rassemblons des ressources qui vous permettent de faire sens de toutes les informations à ce sujet.
  • Vous avez intérêt à garder un coussin pour « au cas où » : selon votre situation personnelle, cela vaut la peine d’accumuler des économies qui vous permettent de faire face à vos charges pendant trois mois sans rentrée. Evidemment, ce n’est pas si facile, surtout pas au début. Cependant, cela vaut en tout cas la peine de construire ce coussin avant d’investir en bourse, où vous n’êtes jamais sûr de retrouver votre mise.

Quel sera le montant de ma pension d’indépendant ?

Si vous voulez voir ce que vous pouvez attendre comme pension, vous pouvez vous rendre sur MyPension.be. C’est très simple, vous pouvez vous identifier avec itsme et vous y voyez entre autres ce que vous avez déjà mis de côté via des pensions complémentaires. Si vous préférez avoir un calcul rapide, vous pouvez voir notre simulateur de pension ici (vous ne devez pas laisser d’email, c’est vraiment juste un clic pour aller sur la page et trois paramètres à adapter).

Ces solutions concernent les indépendants en personne physique. Vous n’en serez peut-être pas toujours un :

  • Voici vos solutions si vous êtes indépendant complémentaire : votre pension est assurée par votre statut principal, de salarié ou de fonctionnaire. Vous vous ouvrez un droit à la pension de l’indépendant seulement si vos cotisations sociales atteignent au moins 750 euros par trimestre. C’est aussi la condition pour ouvrir une PLCI/CPTI.
  • Si vous passez d’indépendant à employé : vos années de carrière continuent à compter pour votre pension. Vous ne pouvez plus contribuer à votre PLCI mais vous ne pouvez pas non plus la récupérer, sauf si vous avez soixante ans. Le capital de votre PLCI continue à accumuler des intérêts et vous en profitez à votre pension.
  • Si vous passez en société : vous contribuerez alors à un engagement individuel de pension, payée via votre société. La société déduit ces versements comme charges professionnelles, dans la mesure où les versements respectent la fameuse règle des 80%.

C’est clair, la pension est une question intimidante : vous pouvez nous contacter via support@accountable.eu afin que nous vous donnions davantage d’explications.

Sibylle Greindl, crée du contenu et un sens de la communauté !
Sibylle Greindl, crée du contenu et un sens de la communauté !

Sibylle aime les mots et les histoires. Elle était parmi les tous premiers testeurs d'Accountable : elle a trouvé l'app tellement convaincante, qu'elle en a rejoint l'équipe !
Elle veille maintenant à ce qu'un maximum d'indépendants puisse profiter de l'expérience qu'elle a eue en rejoignant Accountable.

Accounting team

Démarrez sur accountable

Laissez votre admin à notre app, c’est son métier

Veuillez entrer un numéro valide