fbpx
fr
Français Nederlands
fr
Français Nederlands
Fermer
Téléchargez Accountable gratuitement Indépendant complémentaire ? L’appli s’occupe de votre comptabilité

Version gratuite disponible Votre revenu net, en temps réel Une équipe toujours disponible

Tout savoir sur les impôts en tant qu’indépendant complémentaire

Mis à jour le
Lu en 3 minutes

En tant qu’indépendant complémentaire, votre situation est particulière : d’une part, vous êtes salarié(e) et d’autre part, vous devez assumer les obligations liées au statut d’indépendant complémentaire. Qu’est-ce que cela signifie précisément pour vos impôts, vos cotisations sociales et la TVA ? Nous nous sommes penchés sur cette question pour vous. 

Combien d’impôts dois-je payer en tant qu’indépendant complémentaire ?

Grâce à votre activité principale de salarié(e) et votre activité complémentaire en tant qu’indépendant, vous pouvez gagner une belle somme supplémentaire. Cela implique inévitablement des impôts : vous êtes taxé(e) sur les deux activités.  

Il est fort probable que vous ayez commencé comme indépendant en personne physique à titre complémentaire. Dans ce cas, vous êtes soumis(e) aux impôts sur le revenu. Les revenus de votre emploi à titre principal et de votre activité complémentaire s’additionnent. Cela vous propulse souvent dans une tranche d’imposition plus élevée, ce qui signifie que vous payez plus d’impôts. 

Payer moins d’impôts en tant qu’indépendant complémentaire

Moins vos bénéfices sont importants, moins vous payez d’impôts. Il est donc important de bien surveiller vos dépenses professionnelles, car cela permet de réduire votre bénéfice imposable. Ces articles vous expliquent : 

Vous avez besoin d’aide pour remplir votre déclaration d’impôts ? Cet article vous guide pas à pas. 

Quel montant de cotisations sociales dois-je payer en tant qu’indépendant complémentaire ? 

Tout comme les indépendants à titre principal, vous payez des cotisations sociales en tant qu’indépendant complémentaire. Dans votre cas, il s’agit de cotisations de solidarité : vous n’ouvrez pas de droits sociaux supplémentaires en contrepartie, car ces droits vous sont déjà acquis avec votre travail de salarié(e). 

La bonne nouvelle ? Vos cotisations sociales sont entièrement déductibles, et dans certains cas, vous ne devez pas en payer. Vous pouvez demander une telle dispense des cotisations sociales si vos revenus imposables dans le cadre d’une activité complémentaire sont inférieurs à 1 553,58 euros. Si vous gagnez davantage, vous payez au minimum un forfait de 86,52 euros.  

Calculer vos cotisations sociales 

Il est important d’estimer correctement votre revenu imposable, car vos cotisations sociales sont calculées sur cette base. Lisez ici comment calculer le montant exact et éviter de payer un supplément par la suite. 

Conseil : en tant qu’indépendant complémentaire, vos cotisations sociales ne comptent pas pour la constitution de votre pension. Examinez si ces options d’épargne pension sont envisageables.  

La TVA et l’indépendant complémentaire 

Payer la TVA fait aussi généralement partie des obligations des indépendants. Si vous êtes assujetti(e) à la TVA, vous facturez la TVA sur vos factures de vente. Vous reversez cette TVA à l’administration à la fin de chaque trimestre.  

L’avantage ? Vous pouvez également déduire la TVA payée sur vos achats (et pour lesquels vous disposez d’une facture TVA). Cela s’applique uniquement aux dépenses professionnelles. 

Franchise TVA pour votre activité complémentaire 

Comme pour les cotisations sociales, vous pouvez également demander une franchise TVA pour votre activité complémentaire. Vous pouvez opter pour cette solution si votre chiffre d’affaires annuel est inférieur à 25 000 euros. Vous avez atteint cette limite et vous êtes pour la première fois soumis à la TVA ? Pas de panique : vous bénéficierez de ces 3 avantages. 

Vous hésitez à opter pour la franchise TVA ? Cet article fait le point sur les avantages et les inconvénients et vous indique dans quel cas il est préférable de ne pas avoir recours à la franchise TVA. 

En bref : impôts et autres obligations de l’indépendant complémentaire

Si vous commencez en tant qu’indépendant complémentaire, il est conseillé de tenir compte d’impôts et d’obligations administratives supplémentaires comme les cotisations sociales et la TVA. Accountable vous donne un coup de pouce avec des aperçus pratiques des frais et des dépenses, une aide pour remplir facilement vos déclarations TVA et fiscales, et établir facilement vos factures.

Essayez Accountable maintenant

Sibylle Greindl, crée du contenu et un sens de la communauté !
Sibylle Greindl, crée du contenu et un sens de la communauté !

Sibylle aime les mots et les histoires. Elle était parmi les tous premiers testeurs d'Accountable : elle a trouvé l'app tellement convaincante, qu'elle en a rejoint l'équipe !
Elle veille maintenant à ce qu'un maximum d'indépendants puisse profiter de l'expérience qu'elle a eue en rejoignant Accountable.

Accounting team

Démarrez sur accountable

Laissez votre admin à notre app, c’est son métier

Veuillez entrer un numéro valide